Créer un PDF Imprimer

...

Lettre
Domaine1
Techniques
Domaine2
Marine
Précédent [10] Suivant [6108]
Catégorie
adjectif
ababouiné 1

Quand une absence totale de vent l'empêche de se mouvoir en pleine mer, un voilier est ababouiné.

  • Langue étymologique
    français
  • Mot d'origine

    babouin

  • Note

    1) A privatif et babouine (babine).
    2) Selon Jean Merrien, dans Le Dictionnaire de la mer (1958), Omnibus 2001: de babouin, singe lippu, parce que les hommes font le "singe" dans la mâture.
    3) À noter également qu'en Bretagne, bouiner signifie: ne rien faire d'important.
    4) Chez Hermann Melville, dans Vareuse blanche (1850), Éd. Maritimes et d'Outre Mer: les marins, lors de passage sans aucun vent sifflait pour l'appeler; de fait, ils mettaient leurs doigts dans leurs bouches ce qui recouvrait leurs babouines ou babines.
    5) Voir aussi fiche suivante.

  • Citation

    Contre la bourrasque, le vent debout, les avaries, le béribéri, la mutinerie, les roueries du consignataire, la cruauté de la douane, les exigences paperassières du Consul, même contre les observations du Stationnaire de l'État, le Capitaine luttait et pouvait prouver sa science, sa subtilité, son audace!
    Mais face au calme blanc... dérision! déchéance! Il était frappé d'impuissance et réduit à zéro, à moins que rien, tel le dernier des terriens, puisque vous le savez aussi bien que moi:
    "Sans courant et ababouiné
    Tout un chacun sait naviguer!".

  • Titre
    Us et coutumes à bord des longs courriers
  • Auteur
    Arnaud Hayet 0 / 0 0
  • Date de rédaction
    1953
  • Date d'édition
    1953
  • Chapitre
    21